PISCINE OLYMPIQUE - SAINT DENIS & ARENA - PARISÀ propos
Bastien Goudier-Iacopucci : Arena Olympique
  • Diaporama
  • Mosaïque
  • Texte
Plan Masse
Emprise du projet
Création du socle
Axe principal
Travail du socle
Émergence programmatique
Espace urbain
Flux
Maquette de site
Perspective || Vue d'ensemble
Plan RDC
Plan R+1
Plan R+2
Plan R+3
Plan R+4
Perspective || Déambulatoire
Coupe détail || Rabattement
Détail constructif || DC01
Détail constructif || DC02
Détail constructif || DC03
Détail d'enveloppe
Élévation Est || Élévation Nord
Perspective || Salle de sport
Perspective || Entrée principale
Élévation Ouest || Coupe transversale
Élévation Sud || Coupe longitudinale
Socle
Noyaux
Poteaux
Poutres intermédiaires
Poutres de rives
Poutres treillis
Couverture
Fermer

Le site se situe à Porte de la Chapelle. Le projet consiste à réaliser un équipement pouvant accueillir des événements culturels et sportifs pour le JO 2024 et voué à devenir un équipement public pour Paris. Il s’agit donc de concevoir un bâtiment signal s’inscrivant dans son quartier et rayonnant à l’échelle de la ville.

L’objectif est d’ancrer le projet dans une nouvelle dynamique urbaine et de retranscrire la volonté de la ville de Paris de redynamiser ce quartier, véritable passerelle entre la capitale et Saint-Denis. La création d’espaces publics généreux et attractifs sont les fondamentaux du projet. Le dialogue avec l’espace urbain se traduit par la superposition des programmes. Le socle regroupe les programmes publics, voués à créer le lien avec la ville et les espaces privés dédiés au fonctionnement de l’Arena. A l’Ouest, le socle vient s’ouvrir pour accueillir les spectateurs et venir marquer le projet comme un objet signal à l’échelle du quartier. Les programmes culturels et sportifs superposés viennent être desservis par un parvis qui redonne une porosité au projet et donne accès aux différentes salles. Ce parcours permet au tissu urbain de se développer au coeur du projet en le rendant vivant et attractif.

Cette superposition permet également de libérer des espaces publics. L’esplanade à l’Ouest vient marquer l’entrée du projet et crée une place publique. A l’Est, un parc accueille des espaces sportifs desservis par l’axe crée au Sud.

Le projet répond au même schéma structurel qui évolue en fonction des programmes. La structure est composée de poteaux en béton ceinturant les deux espaces sur lesquels vient s’appuyer des poutres de rives en béton afin de fixer les doubles poutres treillis servant de passerelles techniques. Ce système permet d’offrir un bandeau périphérique vitrée maximisant l’apport de lumière naturelle qui est controlée par un système de brise-soleil. La toiture vient se modifier au niveau de la salle de sport amenant une lumière zénithale. Une percée en façade vient cadrer la vue sur les terrains de sports extérieurs. 

 

 

 

Fermer